La nouvelle année a sonné, et nous sommes envahis par ce désir de poser des intentions belles, louables, généreuses, enthousiasmantes pour les 365 prochains jours. Nous appelons communément cela les « bonnes résolutions ». Mais qui ne connait pas le côté éphémère de ces intentions ? Pourquoi restent-elles majoritairement de l’ordre de l’idée ? Pourquoi est-ce si dur de passer de l’idée à l’action ? Même lorsqu’il s’agit de se faire du bien…

 

Mais d’abord, qu’est-ce que « se faire du bien » ?

« Prends soin de toi » Cette petite phrase a longtemps résonné en moi,  en demandant ce que cela voulait dire… A l’entendre partout et dans la bouche de personnes très différentes, ça m’a rendue confuse et perdue. Selon l’humeur j’y mettais des soins de beauté, comme aller chez le coiffeur ou chez l’esthéticienne. D’autres fois, je voyais ça comme prendre des moments pour me faire dorloter, comme me faire masser ou aller passer du temps avec mes copines. Ou encore j’imaginais que prendre soin de moi, ça pouvait être devenir égoïste et passer avant les autres, en décidant de ce que je veux manger ce soir et en l’imposant à ma petite famille, en allant au ciné même si personne n’a envie de m’accompagner ou encore en me mettant à coudre au moment où j’en ai envie.

Concrètement je ne voyais pas le lien entre tout ça… Et puis il me semblait que beaucoup de ces activités dépendaient de l’extérieur, d’une personne externe. Alors que « prendre soin de moi », si on y regarde de plus prêt c’est une invitation personnelle à se faire du bien.

Là, vous allez dire que j’avais déjà bien avancé dans mes réflexions. J’avais repris le pouvoir sur ma capacité à prendre soin de moi… Mais je sentais que ce n’était que le début.

Un jour j’ai découvert le yoga, la méditation, la contemplation de la nature et leurs bienfaits sur mon mental et ma capacité à vivre l’instant présent. Alors j’ai ajouté une dimension intérieure à « prendre soin de moi », en m’occupant de mon jardin intérieur. Puis je me suis rendue compte que lire, écrire, dessiner sont des activités qui m’enrichissent

Aujourd’hui, je résumerais que se faire du bien, c’est la somme de toutes ces actions que nous pouvons faire pour soi-même, qui font du bien à notre corps, à notre jardin intérieur, qui nous donne du dynamisme, de la joie et de la paix intérieure. Tout ce que nous pouvons faire pour nourrir notre énergie vitale en somme, tout ce qui nous enrichis et nous enthousiasme !

Alors programmons-nous dès à présent des actions pour « prendre soin de soi ». Oui, mais comment ?

 

Pourquoi une « bonne résolution » ne tient pas toujours ?

Quand on se fixe comme intention de faire du yoga tous les matins de l’année, ou d’aller à la salle de sport tous les lundis, ou… pourquoi ne tient on pas sur la durée ? Pourquoi même passer les 21 premiers jours, l’habitude ne s’ancre pas ? Pourquoi même les rituels que nous voulons mettre en place ne tiennent pas dans la durée, même si on est persuadé des bienfaits de ces actions ?

Parce que à mon sens, notre cerveau bien fait se lasse et nous invite à faire autre chose. Parce que certains jours, la motivation n’est pas la même et cela devient une contrainte, voire même une obligation. Parce qu’en cas de défaillance ou d’impossibilité, nous perdons notre motivation. Parce que c’est se faire violence que de s’imposer des choses sans respecter notre variabilité, l’impermanence de la vie, sans se mettre à l’écoute de nos envies.

 

Alors comment se faire du bien et en faire une bonne résolution ?

En ne se contraignant pas à faire une même chose dans un même créneau horaire, en étant souple avec soi-même et en respectant nos envies, nos ressentis intérieurs. C’est ainsi que nous cultiverons notre jardin intérieur !

Concrètement ça veut dire quoi ?

En premier lieu, vous pouvez lister ces activités que vous aimez faire, celles qui vous font du bien, à l’extérieur comme à l’intérieur, celles qui vous nous nourrissent, etc… recensez ce que « se faire du bien » veut dire pour vous.

Ensuite, vous pouvez poser l’intention de vous faire du bien chaque jour en réalisant 3 actions de cette liste. Certains jours, vous serez plus disposé pour certaines activités ; d’autres jours vous irez plus volontiers dehors… Laissez-vous aller à vos envies, écoutez-vous. Vous savez que dans tous les cas, vous vous faites du bien.

L’objectif de cette démarche, c’est d’habituer notre organisme et notre cerveau à prendre du temps pour se faire du bien. Parce que fondamentalement, c’est ça dont nous avons réellement besoin.

Prendre du temps pour soi, du temps en dehors du temps pour prendre soin de soi !

Voici ma liste pour exemple. Et vous quelles sont les actions que vous avez envie de mettre sur votre liste ?

prendre soin de soi liste

Si vous avez expérimenté, venez en parler et nous dire comment vous vivez l’expérience ? Prendre du temps pour se faire du bien est-il désormais devenu une chose habituelle dans votre quotidien ?

Crédit photo : Jared Rice