C’était le 13 juin dernier. La Rencontre 11.

Parler d’argent n’est pas chose facile dans notre culture. Alors parler de faire autrement en s’ouvrant à d’autres monnaies, c’est un sacré défi ! Peut être ce la raison du peu d’affluence de soir là ?

En tout cas, nous étions tous prêts à découvrir de nouvelles façons de penser et de faire. Le point de convergence, au-delà de faire autrement, c’était de remettre l’humain au centre de nos échanges, de valoriser les échanges réels et concrets et de favoriser l’émergence d’une économie bienveillante et humaine.

Nos intervenants :

Mathieu Sarazin, le co fondateur de la Roue du Pays d’Aix, nous a permis de comprendre le rôle de l’argent dans nos échanges et nous a présenté la Roue, monnaie locale et complémentaire.

Sevan Arevian, fondateur de l’association pour la monnaie libre, nous a présenté la June, une monnaie libre et complémentaire.

 

La monnaie, sa place dans notre économie, son rôle dans nos échanges

La monnaie est un outil pour échanger entre humains, et cela peut être magnifique. Elle est basée sur la confiance. En effet, un billet peut circuler entre nos échanges de biens et de services seulement parce que nous avons confiance en sa valeur, en les personnes avec qui nous échangeons.

Avec la Roue et la June, l’idée est de créer de la résilience dans le système économique, permettant de résister aux crises des économies classiques. Les monnaies complémentaires, comme la Roue et la June,  ont pour objectif de valoriser les réels échanges de biens et de services. Dans notre système économique actuel, seulement 2% des transactions se font dans l’économie réelle…

 

La Roue, une monnaie complémentaire et locale.

Locale car elle ne s’utilise que dans le val de la Durance : 05, 04, 13, 84. Les climats de ces départements sont différents, ce qui favorise les échanges. Il se créé une réelle complémentarité dans le territoire.

Locale, car la NEF, organisme bancaire où sont déposés les euros en échanges de la Roue, participe au financement de projets réels et locaux qui ne peuvent être financés par le système classique.

La Roue participe ainsi au développement économique du territoire local en ne rentrant pas dans le système de spéculation, des marchés financiers ou des grands groupes exploitants humains et terres. Elle favorise ainsi le lien entre acteurs locaux et le développement durable.

 

Comment passer à la Roue ?

1- Adhérer à l’association

Larouedupaysdaix.or

2- Changer des € en Roue – 1€ = 1 Roue

Le change se fait dans un bureau de change. Ce sont des professionnels adhérents de l’association. Vous les trouverez ici :

laroue.org/comptoirs-de-change

3- Je paye en Roue

Chaque professionnel acceptant la Roue dispose un macaron sur sa vitrine ou son comptoir. Vous pouvez les retrouver ici : laroue.org/carte

Les Roues seront utilisées dans le réseau local. Elles pourront financer des salaires, des échanges de matériaux, de produits, de services, effectués sur mon territoire.

 

Les évolutions de la Roue :

La Roue sera bientôt dématérialisée.

Lorsque les professionnels transformeront leurs Roues en Euros, les frais de reconversion iront financer des associations locales. Ce qui permettra de compenser les baisses de financement actuelles des associations œuvrant sur notre territoire.

La Roue est tamponnée chaque année par l’association au moment de l’adhésion pour inciter la circulation de la monnaie et non son accumulation. Quand elle sera dématérialisée, elle fera l’objet d’une dévaluation si elle n’est pas utilisée.

 

La June, une monnaie libre

Libre parce qu’elle ne s’appuie sur aucune monnaie et est créée par ses utilisateurs. Elle s’utilise uniquement dans la communauté de ses utilisateurs.

Elle s’utilise en ligne (sur internet via un ordinateur ou un smartphone) et utilise la block Chain pour fonctionner (un livre de compte avec un système de crypto monnaie, pour assurer les échanges virtuels de monnaie.)

Le principe du dividende universel

Du seul fait d’être vivant, chacun touche un DU identique. Par une formule mathématique, il assure l’égalité des individus sur la durée de vie. En d’autres termes, la June permet l’égalité et la liberté entre les utilisateurs.

Les échanges, et le local

La valeur d’un échange est déterminée par le créateur du bien ou du service. Il peut varier selon les régions, selon le niveau de vie. Il n’y a pas de règles, seule la confiance existe.

A terme, on s’aperçoit vite que les échanges privilégiés sont les échanges locaux.

La June permet de donner accès à des personnes exclues du système, ou n’ayant pas de revenus suffisant, à des produits ou à des services de qualité.

 

Comment passer à la June ?

  • Ouvrir un compte

cesium.app

Chaque individu peut ouvrir gratuitement un compte et créer des portefeuilles pour ses activités.

  • Échanger en June

Un site, www.gchange.fr permet de faire des échanges en June. C’est le bon coin de la June.

  • Bénéficier du Dividende Universel

Il faut être certifié par 5 membres existants pour faire partie de la « toile de confiance » et recevoir chaque jour le DU. Ces certifications sont réelles, ce sont des moments d’échanges entre humains !

  • Pour en savoir plus et poser toutes vos questions :

www.monnaie-libre.fr et le forum pour discuter : www.forum.monnaie-libre.fr

 

Nous vous souhaitons de belles aventures en monnaies complémentaires.

Osez passer le pas et participer à la construction de votre territoire, de tisser du lien et des éhanges avec ceux qui y habitent et le font vivre.

Explorez comme nous, tissez du lien, partagez !

Le monde a besoin de vous !

 

Vous avez aimé cet article et vous souhaitez nous soutenir ? Faites un don à l’association.

Propulsé par HelloAsso